Clementine OS est parti aussi vite qu'il est venu

Clémentine OS

Il y a quelques jours, nous avons fait écho à la vente de Pear OS à une entreprise mystérieuse qui avait décidé de rester anonyme. Peu après Clementine OS est sortiune fourchette de Pear OS qui voulait prendre le relais de David Tavares pour continuer à offrir un Clonage de Mac OS X avec le goût de Linux/Unix.

Eh bien, Clementine OS a également disparu de la carte. Apparemment parce qu'une entreprise a menacé de poursuivre son développeur. Ou du moins c'est ce qu'il prétend.

Selon celui qui devait être le principal directeur de Clementine OS, ladite société a menacé de poursuivre légalement contre lui s'il ne supprimait pas les images d'installation de Poire OS 8 à partir du site maintenant disparu de Clementine OS. J'ai signé un contrat et je l'ai faxé. Open source ou pas, je ne peux pas bifurquer Pear OS », déclare le créateur du désormais disparu Clementine OS, ajoutant que le contrat prévoyait également la fermeture du site de distribution.

Bien que l'utilisateur n'ait pas révélé le nom de l'entreprise, il s'est assuré que ce n'est pas Apple comme beaucoup le pensent. "Cela n'a rien à voir avec Apple, croyez-moi, ce n'est même pas proche [...] et j'ai fini de commenter, je ne peux rien confirmer ou nier", jugement. Eh bien c'est ça.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   dbillyx (@dbillyx) dit

    Si ce n'est pas la pomme, peut-être la NSA….

    Où est le terme liberté logicielle?

    Si les distributions commencent à être achetées par des entreprises avec l'intention d'un usage commercial $$$$$ ou se terminent en termes menaçants pour ceux qui suivent la philosophie de la liberté ... pour ma part, ne touchez pas à Debian ... sinon. .. une quatrième guerre mondiale pourrait survenir…

  2.   José Antonio dit

    Il a signé un contrat et donc, comme il le dit correctement, il ne peut pas distribuer ou vendre Pear Os, mais qu'en est-il des autres utilisateurs?

    Qu'en est-il des autres développeurs, ils n'ont jamais signé de contrat, encore moins, et étant open source, je pense que quelque chose peut être fait, ou qu'ils poursuivront en justice toute la communauté?

    1.    François J. dit

      Exactement. La vérité est que tout ce qui concerne Pear OS est assez étrange. Pour ma part, je n'ai jamais vu beaucoup de sérieux dans Clementine OS et, comme vous, je ne pense pas qu'il ne puisse pas être fourchu même s'il s'agit d'une version de Pear OS antérieure à la 8.

  3.   Rester dit

    Le logiciel libre Linux gratuit fait chier les développeurs qui prétendent juste des copies.
    Vous ne signez que la marque, pas le logiciel
    Quelle merde de développeur sans vision
    Ils font juste semblant avec quelque chose de nouveau et puis ils en sortent avec des ordures pures que je ne peux pas pourquoi signer
    La vraie histoire est comme ça
    Ces personnages sont des développeurs de dock et ils ne font que ces distributions pour attirer l'attention afin que les gens soient plus intéressés par Apple
    Alors ne soyez pas naïf et si vous voulez un Linux de style mac, le code est là juste pour travailler dessus.
    La liberté est quelque chose qui n'existe pas et n'existera jamais.
    Autant qu'il est proclamé comment faire avec la paix
    Sans plus tarder je dis au revoir à combien ils sont tous ignorants
    Salutations Unix ne meurt jamais

    1.    Marcelo orlando dit

      Au fond, nous le soupçonnons tous