Linux 6.5 inclut la prise en charge initiale de USB4 v2 et de toutes ces nouvelles fonctionnalités

Linux 6.5

Comme prévu, Linus Torvalds a publié la version stable de Linux 6.5. Cette version inclut de nombreuses nouvelles fonctionnalités intéressantes, même si certaines d'entre elles pensent davantage à l'avenir qu'au présent, du moins pour la plupart. Par exemple, la prise en charge initiale de l'USB4 v2 a commencé et, personnellement, je n'ai pas ou ne prévois pas d'acheter quoi que ce soit de compatible de si tôt. Mais mieux vaut anticiper la tempête que d’avoir besoin de quelque chose et de ne pas pouvoir l’utiliser faute de soutien.

Ce que vous avez ensuite est le liste avec actualités qui sont arrivés avec Linux 6.5. Comme nous l'avons mentionné, il existe des développements intéressants, tels que de nombreux nouveaux matériels pris en charge, parmi lesquels des processeurs et d'autres composants.

Points forts de Linux 6.5

  • Processeurs:
    • Prise en charge du démarrage parallèle du processeur pour les systèmes Intel et AMD modernes afin de réduire le temps de démarrage/redémarrage de Kexec sur les grands serveurs.
    • Linux utilise désormais par défaut l'EPP « actif » AMD P-State pour Zen 2 et les systèmes plus récents qui prennent en charge ce mode de fonctionnement en exploitant l'ACPI CPPC.
    • Prise en charge de l'EDAC AMD Ryzen série 7000 pour permettre la détection et la correction des erreurs sur les processeurs grand public Zen 4 compatibles, au lieu d'être limitée aux modèles de processeurs de serveur AMD EPYC uniquement.
    • Équilibrage de charge amélioré pour les processeurs hybrides Intel.
    • LoongArch ajoute des extensions SMT et SIMD/Vector pour cette architecture CPU chinoise.
    • Ajout de la prise en charge du processeur Alibaba T-Head TH1520 RISC-V ainsi que de certains nouveaux SoC ARM.
    • Mises à jour Intel Speed ​​​​Select autour du TPMI et des contrôles d'alimentation au niveau du cluster.
    • Correction de la mise à l'échelle de la fréquence du processeur pour Intel P-State avec les processeurs hybrides Intel Core lorsque les cœurs E sont désactivés pour ne laisser que les cœurs P en ligne.
    • Prise en charge de la mémoire non acceptée par UEFI, utile à la fois pour AMD SEV-SNP et Intel TDX pour reporter l'acceptation de la mémoire par les machines virtuelles jusqu'à ce qu'elle soit nécessaire après le démarrage afin de renforcer la sécurité, de réduire les frais généraux et de raccourcir les temps de démarrage en ce qui concerne le chiffrement des machines virtuelles. mémoire.
    • Prise en charge d'Intel SoundWire ACE2.x pour les fonctionnalités audio lancées avec les processeurs Intel Lunar Lake.
    • Nouvelles extensions AArch64.
    • AMD PerfMonV2 pour les VM KVM, complétant le PerfMonV2 déjà ajouté au noyau il y a quelques cycles pour les CPU Zen 4.
    • Prise en charge VFIO pour le bus AMD CDX.
    • Prise en charge DEXCR pour les processeurs IBM POWER10 pour ce registre de contrôle d'exécution dynamique qui permet un contrôle dynamique du comportement d'exécution par processeur.
    • Nouvelle prise en charge matérielle AMD pour le coprocesseur cryptographique (CCP) de votre processeur.
    • Nouveau code du pilote Intel Meteor Lake S.
    • SNC pour les serveurs HPE SGI UV, alias Sub-NUMA Clustering, fonctionnera enfin sur ces serveurs.
    • Le noyau retarde désormais l'initialisation du FPU x86 dans le processus de démarrage du noyau dans le cadre d'un nettoyage plus large.
  • Graphisme:
    • Le code AMD EDAC/RAS ajoute la prise en charge du GPU/accélérateur en mettant initialement l'accent sur la détection et la correction des erreurs pour le matériel AMD Instinct MI200.
    • La prise en charge d'AMD FreeSync Video est désormais activée par défaut.
    • Prise en charge de l'overclocking AMD Radeon RX série 7000 pour les GPU RDNA3 avec IP SMU13.
    • Actualisation à taux variable Intel pour les panneaux eDP sur les ordinateurs portables.
    • Prise en charge des objets de synchronisation VirtIO pour Vulkan.
    • Prise en charge du GPU Qualcomm Adreno 690 pour le pilote MSM DRM.
    • Autres améliorations des pilotes graphiques open source.
    • Prise en charge des codecs AV1 et HEVC sans état Mediatek.
  • Systèmes de fichiers et stockage:
    • Optimisations mineures et correctifs dans le pilote Paragon NTFS3.
    • Le nouvel appel système cachestat pour interroger les statistiques de cache de page d'un fichier afin que l'utilisateur puisse prendre des décisions plus éclairées.
    • Améliorations mineures du code F2FS en travaillant sur la prise en charge des périphériques de bloc zonés et d'autres fonctionnalités.
    • Écrasements d’E/S directs parallèles beaucoup plus rapides pour le système de fichiers EXT4.
    • Améliorations des performances pour Btrfs.
    • La prise en charge de XFS pour FS-VERITY se rapproche de la ligne principale du noyau avec davantage de préparations fusionnées.
    • XFS grandes étendues n’est plus expérimental.
    • Meilleure connaissance de NUMA dans le code serveur NFSD/RDMA.
    • Primitives de provisionnement pour le stockage à provisionnement dynamique.
  • Matériel:
    • Un pilote NVIDIA SHIELD fourni par NVIDIA Corp pour son appareil 2017. D'autres accessoires SHIELD pourraient être ajoutés à ce pilote à l'avenir.
    • Microsoft Xbox Controller Rumble Stand pour plusieurs de leurs contrôleurs.
    • Intel fait encore beaucoup d'activation de Compute Express Link (CXL). Pour Linux 6.5, il existe une désinfection des périphériques CXL, un effacement sécurisé et une surveillance des performances CXL 3.0.
    • Prise en charge initiale de l'USB4 v2 et développement du pilote Intel Barlow Ridge qui prendra en charge cette nouvelle norme USB4.
    • Plus de fonctionnalités d'activation WiFi 7 pour cette dernière norme sans fil.
    • De nombreuses autres cartes mères disposent d'une couverture de capteur avec les pilotes HWMON.
    • Améliorations dans la gestion des souris et claviers PS/2.
    • Le pilote de surveillance AMD-Xilinx Versal a été amélioré pour redémarrer le matériel en cas de problème.
    • Améliorations apportées au pilote Firewire IEEE-1394 pour exposer la prise en charge de l'horodatage asynchrone dans l'espace utilisateur.
    • Le noyau passera désormais moins de temps à attendre sur les périphériques PCIe.
    • WiFi et Bluetooth pour la carte MIPS Creator CI20.
    • Prise en charge des contrôleurs MIDI 2.0 ainsi que de davantage de code AMD SoundWire dans le sous-système audio.
    • Problèmes de son pour ASUS ROG Ally.
  • Linux/Unix:
    • Les files d'attente de travail Linux 6.5 ajoutent une détection et une surveillance automatiques de l'utilisation élevée du processeur.
    • Infrastructure de gestion des ressources basée sur la portée afin que les développeurs du noyau puissent commencer à l'utiliser à l'avenir.
    • L'allocateur Linux SLAB est officiellement obsolète et sera supprimé dans une future version du noyau.
    • La création d'un noyau de débogage Linux complet est désormais optimisée de 53 Go à 25 Go d'utilisation du tas grâce à des améliorations apportées à objtool.
    • Une mise à jour de la chaîne d'outils Rust et d'autres préparations du noyau Rust. - Les files d'attente de travail Linux 6.5 ajoutent la détection et la surveillance automatiques de l'utilisation élevée du processeur.
    • L'allocateur Linux SLAB est officiellement obsolète et sera supprimé dans une future version du noyau.
    • La création d'un noyau de débogage Linux complet est désormais optimisée de 53 Go à 25 Go d'utilisation du tas grâce à des améliorations apportées à objtool.
    • Une mise à jour de la chaîne d'outils Rust et d'autres préparations pour le noyau Rust.

Linux 6.5 est maintenant disponible sur kernel.org. Pour l'installer sur Ubuntu, cela peut être fait manuellement, en utilisant Noyaux principaux ou attendre et l'installer avec Ubuntu 23.10.

Via: Phoronix.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.