CelOS, un Ubuntu qui remplace Snap par Flatpak

Il y a quelques jours la sortie de la nouvelle version de Ubuntu 22.04 LTS « Jammy Jellyfish » une version de support à long terme (LTS) avec des mises à jour pendant 5 ans, soit dans ce cas jusqu'en avril 2027.

Une version dans laquelle beaucoup de changements ont été apportés et dont, par exemple, la mise à jour de l'environnement de bureau GNOME 42 se démarque, qui offre 10 options de couleurs dans des styles sombres et clairs, qui arrive avec le noyau Linux 5.15 et que dans certains appareils linux-oem-22.04 sera fourni un Le noyau 5.17, plus le gestionnaire de système systemd a été mis à jour vers la version 249 et dans lequel pour une réponse rapide aux pénuries de mémoire, le mécanisme systemd-oomd est utilisé par défaut, entre autres (si vous voulez en savoir plus, vous pouvez consulter la note qui a été publiée ici sur le blog à propos des nouveautés).

Et est-ce l'intérêt de parler de la sortie d'Ubuntu 22.04, est-ce que quelques jours après c'este a publié la version bêta de la distribution CelOS (Celestial OS), ce qui, contrairement à d'autres distributions qui se positionnent comme des "dérivés", ne l'est pas, car il s'agit essentiellement d'une reconstruction d'Ubuntu, dans laquelle l'outil de gestion de packages Snap est remplacé par Flatpak.

C'est-à- un Ubuntu sans Snap, dans lequel au lieu d'installer des applications supplémentaires à partir du catalogue Snap Store, une intégration avec le catalogue Flathub est proposée.

À propos de CelOS

l'ensemble inclut une sélection d'applications Gnome distribuées au format Flatpak, ainsi que la possibilité d'installer rapidement des programmes supplémentaires à partir du catalogue Flathub.

En tant qu'interface utilisateur, le Gnome habituel avec le skin Adwaita est proposé, sous la forme dans laquelle il est développé par le projet principal, sans utiliser le skin Yaru proposé dans Ubuntu. L'Ubiquity normal est utilisé comme programme d'installation.

sont exclus de la distribution de base font-viewer, gnome-characters et ubuntu-session et auxquels ont été ajoutés les packages gnome-tweak-tool, gnome-software, gnome-software-plugin-flatpak, Flatpak et gnome-session, ainsi que les packages flatpak Adwaita-dark, Epiphany, gedit, Cheese, Calculator, clocks , Calendrier, Photos, Caractères, visualiseur de polices, Contacts, Météo et Flatseal.

Les différences entre Flatpak et Snap résident dans le fait que Snap propose un petit runtime de base bourré d'un conteneur basé sur des versions monolithiques d'Ubuntu Core, tandis que Flatpak utilise des couches d'exécution supplémentaires en plus du runtime principal et mis à jour séparément (packagé) avec ensembles typiques de dépendances pour que les applications fonctionnent.

Ainsi, Snap déplace la plupart des bibliothèques d'applications du côté des packages (récemment, il a été possible de déplacer de grandes bibliothèques, telles que GNOME et GTK, vers des packages communs), et Flatpak propose des packages de bibliothèques communes vers différents packages (par exemple, les bibliothèques ont ont été déplacés vers le package requis pour exécuter les programmes GNOME ou KDE) afin de rendre les packages plus compacts.

Les packages Flatpak utilisent une image basée sur la spécification OCI (Open Container Initiative), tandis que Snap utilise le montage d'image SquashFS. Pour l'isolation, Flatpak utilise la couche Bubblewrap (il utilise des cgroups, des espaces de noms, Seccomp et SELinux) et pour organiser l'accès aux ressources en dehors du conteneur, le mécanisme du portail. Snap utilise des cgroups, des espaces de noms, Seccomp et AppArmor pour l'isolation et des interfaces enfichables pour interagir avec le monde extérieur et d'autres packages.

Snap est développé sous le contrôle total de Canonical et n'est pas contrôlé par la communauté, tandis que le projet Flatpak est indépendant, offre une meilleure intégration avec GNOME et n'est pas lié à un référentiel unique.

Téléchargez et obtenez CelOS

Pour ceux qui souhaitent pouvoir essayer CelOS, je dois mentionner que vous pouvez actuellement obtenir deux images du système. L'un d'eux est la version stable qui est actuellement toujours sur Ubuntu 20.04 LTS et l'autre image qui a déjà été mentionnée est la version bêta, qui est sur Ubuntu 22.04 LTS.

La taille de l'image d'installation est de 3.7 Go et peut être obtenue à partir du lien ci-dessous.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Rafael Romero dit

    Rayon!! Un gestionnaire de logiciels génère-t-il tellement d'aversion qu'il développe une distribution différente ? Tout cela a déjà commencé à m'énerver. Je suis mieux maintenant avec Fedora 35 et Ubuntu 20.04.
    Pour l'instant, ce qui ne permet pas à Ubuntu 22.04 de se lancer correctement c'est :
    – Pas de support dotnet Core pour cette version.
    – La version intégrée de WPA_Supplicant ne me permet pas de me connecter avec PEAP/MSChap au réseau de mon entreprise. 🙁
    J'ai attendu quelques mois avant de l'installer comme principal système d'exploitation productif.