RemoteBox: interface graphique pour gérer VirtualBox à distance

télécommande

La Virtualisation Il a ajouté de nombreuses possibilités et les avantages ont atteint tous les domaines dans lesquels il est utilisé. Quelque chose qui est compréhensible si nous prenons en compte le fait que nous pouvons profiter du matériel puissant que nous pouvons avoir aujourd'hui (à des prix beaucoup moins chers que par le passé) d'utiliser plus d'une plate-forme, parfois pour des raisons de commodité, parfois à des fins d'enseignement / d'apprentissage, et parfois simplement par nécessité, comme cela peut être le cas avec les grandes entreprises.

Maintenant, c'est une chose de tester des machines virtuelles sur un ordinateur de travail et une autre de le faire sur un Serveur distant, surtout s'il s'agit de l'un des soi-disant headless, c'est-à-dire qu'il n'offre pas d'interface graphique pour effectuer certaines tâches. Par exemple, dans le cas de la virtualisation, nous parlons de créer, modifier ou supprimer des machines virtuelles, et pour cela la ligne de commande peut devenir exigeante même pour les plus avertis en raison du grand nombre de paramètres que nous devons gérer, bien que heureusement dans l'affaire de VirtualBox nous avons un outil comme RemoteBox.

Il s'agit d'un Interface graphique basée sur GTK + et avec un design très similaire à l'interface d'origine de VirtualBox, cela nous permet gérer les machines virtuelles à distance, à la fois hôtes et invités et sans avoir besoin d'utiliser Webserver. De plus, il est très rapide et Grâce au fait qu'il est basé sur Perl, il ne nécessite pas de compilation, c'est donc un aspect de moins à se compliquer si nous allons télécharger et utiliser à partir du code source car nous n'avons pas de packages pour notre distribution.

Avec RemoteBox nous configurer absolument tous les aspects d'une machine virtuelle depuis sa création, des plus élémentaires tels que le type de processeur, RAM; Ports d'E / S, périphériques d'entrée, paramètres réseau, les périphériques de stockage et les dossiers partagés jusqu'aux plus avancés tels que les définitions de page de mémoire virtuelle, HPET, Paramètres de vitesse du processeur, fonctionnalités de connectivité et plus encore.

Bien sûr, pour utiliser ou plutôt profiter de RemoteBox il faut compter sur VirtualBox sur un serveur. Et avant l'installation, nous allons configurer correctement l'outil de virtualisation Oracle. Nous ouvrons le fichier de configuration:

# vi / etc / default / virtualbox

Nous ajoutons ce qui suit (bien sûr en modifiant le mot de passe pour quelque chose de plus sûr, puis nous sauvegardons:

VBOXWEB_USER = utilisateur remotebox
VBOXWEB_PASSWD = mot de passe
VBOXWEB_TIMEOUT = 0
VBOXWEB_HOST = 192.168.1.100

Puis nous démarrons Virtualbox:

# /etc/init.d/vboxweb-service start

Maintenant nous pouvons installer Remotebox, pour lequel auparavant nous devrons ajouter le référentiel GetDeb:

# wget http://archive.getdeb.net/install_deb/getdeb-repository_0.1-1~getdeb1_all.deb
sudo dpkg -i getdeb-repository_0.1-1 ~ getdeb1_all.deb
# wget -q -O- http://archive.getdeb.net/getdeb-archive.key | sudo apt-key ajouter -

Ensuite, nous installons:

# apt-get mise à jour

# apt-get install remotebox

Voilà, maintenant nous sommes prêts à utiliser RemoteBox, et pour cela nous devons d'abord lancer l'outil depuis le tableau de bord Ubuntu, entrant Télécommande dans la zone de texte qu'il nous propose. Lorsque la fenêtre principale s'ouvre devant nous, nous cliquons sur le bouton relier, qui se trouve dans la barre d'outils, à gauche, et nous entrons les données demandées: URL (voici l'adresse IP du serveur, suivie du port 18083), nom d'utilisateur et mot de passe, toutes les données que nous avons laissées établies au moment de configurer VirtualBox sur le serveur.

En faisant déjà ça nous entrons dans l'interface Virtualbox, à partir de laquelle nous pouvons faire tout ce qui concerne les machines virtuelles: créer, modifier, supprimer et plus encore. Par exemple, pour créer une machine virtuelle, nous cliquons sur le bouton 'Nouveau', nous sélectionnons le type de système d'exploitation et la version (32 ou 64 bits), nous lui donnons un nom pour l'identifier et la RAM dont il disposera, en plus de préciser le format d'image que nous allons utiliser pour cette machine virtuelle. Une fois cela terminé, nous cliquons sur le bouton 'Créer' (en bas à droite).

Nous avons presque terminé, il nous faut maintenant faire un clic droit sur la machine virtuelle que nous avons créée puis aller dans le menu contextuel qui nous est proposé: Paramètres -> Affichage -> Affichage à distance, où nous devons cocher la case à côté de 'Activer RDP (Remote Display Server). Cliquez sur 'OK', on sort et on va Fichier -> Virtual Media Manager -> Disques optiques, où nous cliquons sur le bouton 'Ajouter un CD / DVD et sélectionnons l'ISO à partir de laquelle nous allons créer cette machine virtuelle.

Pour finir, nous cliquons à nouveau avec le bouton droit sur la machine virtuelle et nous allons Paramètres -> Stockage; nous cliquons sur Ajouter un support de stockage et sélectionnons le chemin vers le Fichier ISO. Voilà, et maintenant avec un clic sur 'Début' l'image de virtualisation s'ouvre devant nous à partir de laquelle nous pourrons installer comme nous le faisons habituellement sur notre ordinateur, mais cette fois dans la machine virtuelle.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

2 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Jésus Gascon dit

    Une autre alternative très similaire est phpvirtualbox.

    Il présente les mêmes caractéristiques que je pense, avec en plus que vous pouvez accéder à vos machines depuis un navigateur, de n'importe où

    1.    Willy Klew dit

      Bonjour Jésus:

      Merci pour la contribution, nous connaissons phpVirtualBox mais nous voulions parler de ce frontend léger basé sur GTK +
      Peut-être qu'à un moment donné, nous ferons un tutoriel sur l'outil que vous mentionnez, que j'ai essayé plusieurs fois et qu'il fonctionne très bien.

      Salutations!